lundi 28 novembre 2016

Le pouvoir magique du blog

Parfois je me dis que cet espace a un pouvoir magique.
Le soir de mon article sur l'absence de maîtresse de mon grand, nous apprenions qu'une remplaçante venait d'être trouvée.
Elle a tout juste commencé et il est trop tot pour tirer un bilan, mais au moins les 26 élèves de CE1 vont retrouver un rythme plus normal...

Merci pour tous vos petits messages sur cet article et le précédent. Ils m'ont fait du bien!

vendredi 25 novembre 2016

Panne de maitresse

A la réunion de parents en septembre la maîtresse de P'titKo nous a averti qu'elle partait en congé maternité aux vacances de Noel.
Bon déjà je n'étais pas très emballée par la nouvelle.
Il y a 15 jours, un vendredi soir nous avons trouvé un petit mot de la maîtresse nous disant qu'elle arrêtait dès ce soir là. que les enfants ne seraient pas laissés sans travail.

Allons bon.
Cela fait donc 15 jours que P'titKo n'a plus de maîtresse. 
Les enfants ont été répartis dans toutes les autres classes. P'titKo se retrouve en MS/GS (précisément dans la classe de PetitF) 
Il a effectivement du travail à faire. 4 pages A4 en autonomie. C'est assez aride, mal présenté, très fouilli... Bref ça ne donne pas envie de travailler. Parfois la maîtresse corrige. Parfois non. 

Au bout de 2 jours P'titKo, qui d'habitude est le premier levé et habillé n'a plus réussi à sortir de son lit. 

Je regrette la non communication de l'école. Ca fait 15 jours qu'on est sans nouvelles. Alors qu'il y a des parents relais qui pourraient faire le lien.

Devant la tristesse et l'ennui de mon petit garçon, j'ai réfléchi, ouvert mon agenda pro, trouvé une journée sans aucune réunion planifiée (dingue!) et je suis allée voir le directeur avec mon idée en bandoulière.
Bonjour monsieur le directeur je luis ai dit. Mon enfant vit assez mal le fait de ne plus avoir de maitresse. Il ne veut plus aller à l'école, ce n'est jamais arrivé. J'ai une idée (j'ai failli dire super mais je me suis retenue) j'aimerai prendre la classe une journée pour construire un jeu de société. 

Ah, c'est pas possible. Je suis désolé, c'est une question d'assurance. Il m'a répondu. Mais merci hein!

Voilà fin de la discussion.
Je suis en colère car il n'a même pas essayé de chercher une solution. Et je suis sure qu'il y en a. Il aurait pu me dire "ce n'est pas simple mais je vais réfléchir à ce qu'on peut faire"
Je suis en colère car je lui ai signifié qu'on avait besoin qu'il communique et il ne le fait toujours pas. En entreprise ça ne pourrait pas se passer comme ça!
Je suis en colère car je m'étais projetée dans cette journée et je suis sure que ça aurait été une très belle journée, où il y aurait des apprentissages bien plus enthousiasmants que ces foutus dossiers de travail en autonomie. 

Bref... J'espère qu'on aura vite un(e) remplaçant(e) que celui ci sera bienveillant et un minimum efficace et qu'il ne sera pas trop absent...

Je relativise... ce n'est pas ça qui fera qu'il n'aura pas son bac, en attendant ce n'est vraiment pas drôle et je n'ai pas beaucoup d'arguments pour motiver mon petit garçon à se lever le matin.

jeudi 24 novembre 2016

La bougie du mercredi

Mercredi soir, j'ai allumé une bougie. Pour apaiser un peu l'ambiance et parce que je trouve que c'est beau, une bougie qui brille.
J'étais épuisée. Ce mercredi avait été une rude bataille, où j'avais souvent, trop souvent perdu. Ou j'avais crié, marchandé sans succès.
Mon quatreansetdemi est déterminé, refuse toute contrainte, abandonne au moindre effort demandé, me sollicite en permanence pour tout et son contraire, et dit Non Non Non.
Les franins blasés tiennent des stats et comptent le nombre de colères...

Je n'arrive pas à décrypter ce qui se joue en ce moment. Je suis complètement perdue face à mon petit garçon qui me met à bout.

J'ai l'impression que nous avions eu un moment de ce style autour du même age pour P'titLa. 
En discutant avec d'autres parents j'ai l'impression qu'il se joue quelque chose dans cette tranche d'age...
Qu'en pensez vous les parents de grands quatreansetdemi?

Australie 2016

Nous y sommes allés il y a 9 ans en voyage de noce. 
Nous y retournons cette année avec nos 3 enfants.
Nous y retrouverons ma belle soeur et sa famille qui habite là bas depuis 13 ans.

Tout est dit, ce n'est pas simplement un voyage au bout du monde. C'est d'abord un moment familial particulier. L'occasion de passer du temps de qualité avec des gens qu'on voit vivre via google photo et qui nous voient vivre via mail et what'sapp. C'est très virtuel et j'ai hâte tout autant que j'angoisse. Que chacune de nos images construites forcément enjolivées (on a tendance à ne partager que les bons moments et pas les trucs pénibles du quotidien) volent en éclat lorsqu'elles vont se confronter à la "vraie" vie.

Nos enfants, particulièrement les aînés se projettent depuis déjà plusieurs années dans ce voyage. Il y a d'abord eu la vente de notre maison, le déménagement, et enfin ce voyage!

Nous décollons début décembre pour 3 semaines. 
Après plus de 24h de trajet, nous atterrissons un matin à Sydney.
Nous y resterons 2 jours avant de repartir rien que tous les 5 en itinérant en van.
Nous avons 10 jours pour remonter vers Brisbane. L'idée est de suivre la côte avec quelques incursions vers l'outback dans les parcs nationaux. J'ai repéré plusieurs points de chute, mais je n'ai rien réservé et nous verrons au jour le jour l'étape suivante. Ce n'est pas mon mode de fonctionnement habituel et je suis très excitée de tester ce lacher prise! En vacances on a le droit!
L'objectif est de profiter du moment présent et de découvrir de nouveaux espaces.

Ensuite nous revenons pour 10 jours à Sydney où nous passerons les fêtes. Nous logerons chez ma belle soeur et projetons quelques jours de camping à 9.

J'espère que ce voyage donnera le gout du voyage à mes enfants. Leur offrira une ouverture d'esprit, la découverte d'une autre culture et l'envie d'apprendre l'anglais.

J'espère que ça ne sera pas trop dur d'encaisser les 10 heures de décalage horaire et les 30 heures de trajet. Je cherche toutes les bonnes idées pour occuper les enfants dans l'avion.
Pour le moment, je remplis des fichiers excel de liste à ne pas oublier (oui le lâcher prise c'est pas encore pour tout de suite)

Certaines personnes autour de nous m'ont exprimé des choses du style "ah ben on ne s'embête pas!" Ca m'a un peu blessée. Surtout quand ça vient de quelqu'un qui part au ski tous les hivers. Nous ne sommes jamais partis au ski. Et cela fait des années qu'on prépare ce voyage à tout point de vue. Nous mesurons notre chance vraiment, mais nous nous en sommes aussi donné les moyens...


mercredi 23 novembre 2016

Calendrier de l'Avent...

Vous le savez sans doute si vous me suivez depuis quelques temps, j'aime beaucoup la période de l'Avent et de Noel.
J'aime préparer cette fête avec mes enfants, j'aime la magie qui se dégage de ces jours d'effervescence, j'aime chercher le petit truc qui fera briller les yeux de chacun de mes proches.
Le calendrier de l'Avent est pour moi un bon vecteur pour prendre soin de ceux qui nous entourent.

Cette année c'est très particulier. Cette année se concrétise un projet que nous portons depuis plusieurs années. Cette année, nous fêterons Noel à Sydney. Alors c'est formidable mais ça me prive un peu de cette magie de Noel et j'avoue j'ai été un peu frustrée (bon là à moins de 20 jours du départ toute frustration est envolée hein je vous rassure! :-D )

Je vous reparlerai de ce voyage plus en détails, ce dont j'ai envie de vous parler aujourd'hui c'est de mon calendrier de l'Avent... voyage!

Inauguré samedi, il a pour but de rendre concrète la préparation du voyage pour les enfants. De leur faire prendre conscience du compte à rebours (surtout pour PetitF qui nous demande tous les matins si c'est le D Day) leur donner des informations sur le pays (faune, flore, art aborigène...) de parler de ce qu'on va faire là bas et de les rendre acteurs de la préparation du voyage (il y a un jour "Aller chercher les sandales à la cave!")

PetitF met une petite gommette bleue sur la gommette jaune du compte à rebours.
L'un des deux grands lit le petit message post-it associé, puis ils réalisent l'action tous ensemble.



mardi 22 novembre 2016

mon canap' - billet d'humeur -


Un tablier d'écolier
Deux boites pleines de billes
Un Ukulélé
Un jeu de cartes sans boite
Un boite de jeu
Un pull
Deux magazines
Une bible (oui bon ça c'est moi qui ne l'ai pas rangée!)

Visiblement mon canapé a vécu pendant mon absence... 
J'ai poussé tout ce petit monde pour me faire une toute petite place pour... bosser depuis mon canapé :-)

Très bonne soirée à vous!

jeudi 17 novembre 2016

Quand je serai grand...

Savoureux dialogue.

P'titKo: "Elle a de la chance, Bonne Maman d'être à la retraite."
Moi "Oui mais c'est parce qu'elle a beaucoup travaillé avant"
Lui " Mais c'est pas possible d'être à la retraite juste après le BAC?"

Devant l'annonce qui lui est faite qu'il n'est pas là du tout d'entrapercevoir le premier jour de sa retraite future, mon p'titKo ne se démonte pas...

"Bon ben c'est pas grave. plus tard je serai maître. Comme ça j'aurai toutes les vacances scolaires*."

*les copines instit qui passent par ici apprécieront!

Il poursuit: "Et je serai un maître très sévère. Avec moi les élèves, ils seront vite dans le rouge et après je les punirai. Oui je serai vraiment sévère" dit-il d'un ton de voix où jaillissait un certain contentement à s'imaginer en maître sévère...

P'titLa qui écoutait a poursuivi...
-Tu sais maman, quand à la rentrée tu me demandes ce que je veux faire pour le noter sur l'ardoise, moi je répond au pif, j'en sais rien encore. Mais ce que je sais c'est que je ne serai ni pompier, ni policier."
Moi: "Ah oui?"
Lui "oui, ce sont deux métiers trop risqués, on peut vraiment mourir! moi je veux pas! Je ne serai pas journaliste non plus, et ça c'est pas parce qu'il y a des méchants qui ont tué des journalistes l'an dernier** non c'est parce que je déteste écrire"

** où ce que tu pensais classé te reviens en boomrang. Pourtant on avait été très soft et light sur l'affaire en question.

Moi " Oh mais moi je trouve ça super d'être journaliste! tu enquêtes sur quelque chose et après tu l'expliques aux autres c'est quand même sympa non? Et puis tu peux être journaliste radio, là y a pas besoin d'écrire!"

P'titKo reprend horifié " la radio! c'est encore pire! Il faut parler devant des milliers de gens!"