vendredi 22 mars 2019

Defi developpement durable #3

Mars, mois du printemps!



Il est temps de commencer les premiers semis! Et ça c'est vraiment réjouissant!
Il faut entre 8 à 10 semaines pour qu'une graine de tomate donne un petit pied prêt à planter au potager. Alors à partir de mi mars c'est l'heure des semis de tomate!

Pour les courges, il ne faut que 4 à 6 semaines donc vous pourrez vous y mettre tranquillement en avril!

Je suis toujours très émue de voir la force de vie contenue dans une si petite parcelle naturelle. Avez vous déjà vu une graine de tomate? C'est si petit, si... "sec" et pourtant une fois semée dans un substrat humide et placée à la lumière en 8 à 10 jours une frêle plantule sort de terre, et quelques mois plus tard, sera une liane vigoureuse chargée de fruits en maturation.
Cela me rend très humble.

Pour mes semis, je recycle les barquettes en plastique de fruits et légumes que je trouve très adaptées (j'essaye de ne plus acheter de fruits en baquette mais on n'a pas toujours le choix et puis je recycle les miennes années après années)
Je mets un fond de terreau, je répartis mes graines, je recouvre de terreau et je maintiens humide pendant toute la levée.
n'oubliez pas si vous plantez plusieurs variété d’étiqueter vos pots!

Quand la plantule fait environ 10 cm, vient l'étape du repiquage dans des pots individuels. (d'ici 15 jours à 3 semaines)

Discutez avec vos voisins, traquez les foires au jardin, ou achetez sur kokopelli pour obtenir des semences anciennes, rares et robustes dont vous pourrez récolter les graines et les resemer années après années. Malheureusement les pieds achetés en jardinerie sont "hybrides" et leurs graines sont stériles.

De mon coté j'entame ma troisième année de semis de tomates à partir de graines de mes récoltes! Je peux dire que je suis quasi autonome en tomates c'est pas classe ça?

mardi 19 mars 2019

Enfant j'habitais en banlieue parisienne en face de la maison d'un artiste en marqueterie.
Ce grand monsieur qui en réalité était très simple d'accès nous aimait beaucoup mes frangins et moi. Avec sa femme, il organisait des moments musicaux avec ses amis l'été dans son jardin. 
Voilà qu'un beau jour nous avons été conviés à participer à cette soirée, et c'était moi, petite guitariste de 10 ans qui ai été chargée de représenter musicalement ma famille.
Chacun offrait un morceau, quelque soit son niveau. Il y avait de la bienveillance et de la joie à être là tous ensemble.
J'en garde un souvenir très fort de stress et d'émerveillement mêlés. 
Je crois que ce soir là, dans la tiedeur d'une soirée d'été, j'ai découvert la joie de la musique qui circule, expérimenté le partage et le vrai pouvoir de la musique. 


Depuis, je rêve de reproduire à mon humble niveau ce partage musical. Je suis convaincue que la musique, apprentissage de chaque jour fait d'heures empilées sur les heures de pratique, mérite d'être mise en lumière. On ne doit jamais perdre une occasion de jouer devant un public!


 Après deux tentatives ratées*, dimanche ce fut la bonne! 4 familles, une table pleine de goûters et mon salon rempli d'instruments!
Hautbois, Trompette, Percu, Violoncelle, Saxo, Basson, Clarinette, Guitare... chaque petit musicien a mis du coeur a l'ouvrage et de la fierté à partager son talent.

On s'est quittés en se promettant de recommencer rapidement!


* je vous déconseille de vouloir organiser une telle proposition en juin. Oui c'est le mois de la fête de la musique mais c'est aussi le mois de tellement de choses que les agendas n'arrivent pas à trouver date commune!

vendredi 8 mars 2019

Un livre pour célébrer les femmes

En cette journée de la femme, j'ai envie de vous partager 2 choses

Tout d'abord une anecdote autour d'un petit jeu de cohésion.

Pour Noel, nous avons réveillonné avec des gens d'un peu tout horizons. Pour faire connaissance, j'ai proposé ce petit jeu.
Il vous faudra une 30ène de personnes célèbres. Imprimez leurs portraits (et leurs noms en dessous) en plusieurs exemplaires (5 de chaque par ex)
Essayez de varier: hommes politiques, personnages litteraires, artistes, hommes de paix... que chacun s'y retrouve!

Découpez les et disposez les sur une table.

cette photo provient de mon travail et ne reflète pas les personnes que j'ai choisi pour le jour de noel

Ensuite, demandez aux convives de choisir une personne parce qu'elle a - en toute humilité - une qualité, une passion, un choix de vie en commun avec cette personne.

Puis demandez aux gens par trois fois d'échanger en 2 à 2 pour découvrir la personne choisie et pourquoi.

C'est vraiment une très bon jeu, simple à mettre en place, pour faire connaissance et échanger en profondeur avec des gens que vous ne connaissiez pas une demi heure avant.

Pourquoi je vous partage ça? Parce qu'en préparant la liste des portraits je me suis rendue compte que j'avais beaucoup plus d'hommes que de femmes. J'ai alors cherché des femmes célèbres et inspirantes et j'ai vraiment eu du mal à obtenir la parité. Je me suis dis que c'était vraiment un signe fort du déséquilibre de la société. J'y suis finalement parvenue après beaucoup de recherches!

Lors de ma recherche, je suis tombée sur des livres qui regroupent des portraits de femmes célèbres et j'ai décidé d'en mettre un sur ma liste de Noel. Il se trouve que c'est l'idée qu'à choisie mon beau frère qui m'avait tirée au sort.


Depuis janvier donc, nous dégustons 1 à 3 histoires de femmes inspirantes par soir. Les enfants tout autant que moi sont sous le charme de ces grandes figures! Il y a des connues et des moins connues, certaines nous inspirent, d'autres moins, des contemporaines et des très très anciennes... Certaines permettent à mes enfants de se projeter dans des métiers exigeants, d'autres touchent à la politique et c'est aussi une bonne manière d'aborder ce sujet de manière concrète. Toutes se sont battues pour être ce qu'elles ont été et j'espère que par ces lectures, je contribue à faire de mes fils des hommes respectueux de la valeur de chacun et de chacune.

Je trouvais que c'était approprié pour une publication du 8 mars! Quant à ce que je pense de cette journée... Je vous en parlerai peut être... l'année prochaine :-D

samedi 2 mars 2019

Fevrier 2019

Début février, PetitF nous a sorti une belle angine de derrière les fagots qui l'a mis KO 3 jours durant.
Evidemment, ce n'est jamais le bon moment, (surtout en ce moment) mais je me suis arrangée pour travailler de la maison ce qui m'a permis d'accompagner une heure sa classe pour la fabrication de gâteaux.
C'est toujours très intéressant de pouvoir vivre une activité avec la classe de ses enfants. Découvrir de l’intérieur le fonctionnement, les enfants autrement que parce que les nôtres peuvent nous en dire, l'ambiance de la classe... Par exemple, quand je suis rentrée dans la classe avec PetitF tous les enfants l'ont accueilli avec joie! Ils étaient contents de retrouver leur copain malade et absent depuis 2 jours! Plusieurs enfants sont allés voir la maîtresse pour s'assurer que mon fils aurait bien sa part de gâteau (au bout de l'atelier, il est reparti avec moi car il était de nouveau KO...)
Bref, j'ai fait des gâteaux au yaourt avec les 6-7 ans de la classe de PetitF et ce fut un très bon moment!


Il a fallu occuper ce petit garçon qui même malade est très en demande d'activités! J'ai fini par lui refiler une partie de la liste des affaires à préparer pour les vacances. Il était ravi de lire les items, aller les chercher puis cocher la case! (J'utilise Keep c'est pratique)

Les vacances sont arrivées et pour la première fois, nous sommes partis au ski. C'était l’événement. Je crois bien que toute l'école était au courant! Toutes les maîtresses ont souhaité un bon séjour à PapaKo quand il est allé chercher les enfants à 16h30!
Moi j'étais à Roissy pour une réunion hautement politico-stratégique et j'ai rejoins ma troupe en champagne, là où l'autoroute croisait une gare TGV.

Je ne suis jamais partie au ski enfant. Dans mon inconscient j'avais intégré que ce n'était pas pour nous. Alors j'étais tout à la fois heureuse de pouvoir offrir ça à mes enfants et gênée de nous offrir de si belles vacances. Si autour de moi, les gens semblent trouver ça normal de partir au ski tous les ans, moi j'ai expliqué à mes enfants combien nous étions chanceux de pouvoir découvrir la montagne l'hiver et que c'était vraiment un beau cadeau. (Il faut dire que par chez nous, on est plus habitués aux châteaux de sable qu'aux batailles de boules de neige!)

Nous avons eu plusieurs soucis en préparant ces vacances: logement annulé un mois avant, hotel pour la nuit sur la route annulé 2 jours avant, chaines commandées qui ne sont jamais arrivées... cette fameuse réunion de travail dont je me serais bien passée... Bref je commençais à me demander ce qui allait nous tomber dessus une fois arrivés mais heureusement tout c'est très bien passé!
Il a neigé les 2 premiers jours, puis nous n'avons plus vu un seul nuage.
Les enfants qui n'étaient jamais montés sur des skis se débrouillaient plus qu’honorablement dès le mardi. Et surtout ils ont beaucoup aimé!
Le beau temps nous a permis de pic niquer en haut des pistes, la station était vraiment très jolie et pratique, la coopérative fruitière vendait du fromage délicieux...
Outre le ski, nous avons aussi fait une rando en raquette de nuit avec un guide, jusqu'à un refuge où nous avons dîné avant de repartir dans la nuit.
C'est notre plus beau souvenir à tous!

Et ces paysages de montagne sous la neige, c'est vraiment majestueux...

Au retour, nous avons dormi chez des amis à Lyon. L'occasion d'un vendredi soir rempli d'amitié à refaire le monde! De quoi vous donner la pêche même si les vacances sont terminées!

La suite du mois de février m'a assommée de travail et de stress... Sans perspective d'amélioration à cours terme.

Mais il y a eu ce temps plus que printanier, les bulbes plantés à l'automne qui pointent le bout de leur nez, le mahonia qui parfume l'air, les cabanes dans l'arbre qui s’échafaudent...
Des salades qui se sont resemées seules dans la serre, et une journée à rentrer du bois!

Une soirée crêpe avec des copains, un dimanche chez la marraine de PetitF et des vacances d'été qui se décident autour d'un apéro!

Voilà Mars, mois du printemps, du renouveau et des projets qui bourgeonnent...


#fevrieravelo = 7 trajets soit 196 kilomètres versus 5 trajets en voiture


lundi 25 février 2019

On joue! Castel

Ce mois ci j'ai envie de vous parler d'un vieux jeu qu'on ne trouve plus neuf. Mais il existe certainement d'occasion ou en ludothèque.
J'ai envie de vous en parler car c'est un des premiers jeux qu'on nous a offert à PapaKo et moi quand on a commencé à vivre ensemble. 
On y a joué avec un moment puis, pendant longtemps, très longtemps il s'est fait tout petit au fond de notre armoire à jeux. 
J'ai plus d'une fois failli le revendre, mais comme il n'est pas très connu je doutais d'y parvenir, et puis... bon c'était quand même un cadeau de gens qu'on aime beaucoup beaucoup!

Et puis un jour, je me suis dit que quand même on pourrait lui redonner une chance, maintenant que les enfants sont plus grands et qu'ils allaient pouvoir jouer avec nous. 

Depuis il a repris ses lettres de noblesse et nous y jouons régulièrement. Ce n'était pas un jeu pour 2 joueurs et je trouve qu'il prend vraiment de l’intérêt lorsque nous y jouons à 4.


Le décor est celui d'une cour de château fort. Tout un tas de personnages se pressent pour trouver une place, mais il n'y aura pas de place pour tout le monde! 

Chaque carte représente un personnage et le but du jeu est d'être le premier à s'être débarrassé de toutes ses cartes, non sans avoir embêté les autres au passage!






La mécanique n'est vraiment pas compliquée, mais il faut savoir bien lire puisque chaque carte a un effet différent.
Si vous souhaitez plus d'informations vous pouvez aller lire la description de Castel sur trictrac.

mardi 5 février 2019

Défi Développement Durable #2

En janvier, j'ai privilégié les achats d'occasion, ça m'a valu quelques suées froides concernant la paire de chaussures d'hiver de P'titKo mais j'ai fini par les recevoir (et il s'est mis à neiger, donc on a sorti les aprés ski...)



En février je vous propose de vous renseigner sur les démarches collectives autour de chez vous. Y a t'il un défi habitants zéro déchet que ça soit à l'échelle de votre ville ou de votre communauté de commune? Un groupe Facebook zéro déchet dans votre région que vous pourriez rejoindre?
Faire partie d'un collectif, c'est soutenant! Quand on flanche un peu les autres nous soutiennent et nous remettent en selle!

De notre coté, notre ville lance - enfin - une démarche habitant zéro déchet! Nous nous sommes inscrits et le défi vient de démarrer. Nous sommes les heureux locataires d'un peson qui nous permet de peser nos déchets non recyclable et nos déchets recyclables pour pouvoir les inscrire dans la plateforme dédiée. L'objectif est de réduire de 30% le poids de ses poubelles. Cela risque d'être un peu difficile pour nous car nous avons déjà fait de gros efforts, mais c'est stimulant d'avoir un objectif partagé. Les enfants aiment déjà beaucoup peser les poubelles et tenir à jour la feuille de poids
Nous avons aussi accès à tout un tas d'ateliers pratiques pour progresser dans la réduction de nos déchets. j'aurais sans doute l'occasion de vous en reparler!

vendredi 1 février 2019

Janvier 2019

Lorsque je fais mon album photo de l'année, je repasse souvent sur les articles écrits pour redécouvrir de petites anecdotes que j'avais pu oublier.
Je vais donc essayer de laisser quelques traces mensuelles de notre vie. Ça me sera certainement utile!



Il y a bien sur eu des jeux playmobils, quoique plus encore des jeux lego, et des jeux de société en famille! 

 



Le 2 janvier, nous avons découvert la partie Art brut du Musée d'Art Moderne de Lille.  Je voulais permettre aux enfants de passer un peu de temps dans un musée, pour découvrir une série d’œuvres, sans y mettre "d'attentes" particulières. Je crois que j'ai réussi ma visite. Ils y sont entrés un peu réticents et en sont ressortis très contents.

Debut Janvier, donc, nous avons fêté Noel avec la famille de M. P'titLa avait une angine express et carabinée et n'a rien vu de la fête. Il en pleurait de dépit au retour dans la voiture... Et n'a repris l'école que le mardi

Il cependant rapidement pris en main le skate offert par son parrain. Cet enfant est incroyable d'agilité.
Pendant ce temps, PetitF démarre le roller... Et progresse, petit à petit ;-)

Nous avons eu un très beau début de Janvier. Alors, on en a profité pour aller se promener avec Bonne Maman au parc un dimanche après midi. Une belle manière de passer du temps avec elle sans que ce soit forcément autour d'un repas.

P'titLa a eu un déclic au saxo, progresse et prend plaisir!
PetitF a eu un mois de janvier difficile à la percu. Je dois me battre tous les matins pour qu'il pratique son instrument. Une grosse mise au point plus tard, il semblerait que ça aille mieux. Pourvu que ça dure!

P'titKo adore le basket et est souvent convoqué en match. Cela lui plait beaucoup!

En janvier PetitF a réalisé une recette de A à Z en totale autonomie. Ouahou!! Il était fier et il y a de quoi! Nous avons aussi réalisé plusieurs fois des pates maison grâce à la machine reçue à Noel.



En janvier, nous sommes allés voir en famille le documentaire Ma vie Zéro déchet. L'occasion d'en rediscuter en famille, c'est vraiment motivant de se sentir tous concernés et embarqués dans cette aventure! 
P'titKo, lui a terminé et partagé avec sa classe un exposé sur le zero déchet. Outre l'affiche, il avait organisé de petits ateliers (emballage furoshiki, questions quizz sur les déchets...) Il a eu un très bon retour.

Et puis, surtout, nous avons eu 2 beaux épisodes neigeux, avec la neige qui tombe dans la nuit de mardi à mercredi, changeant le paysage, et permettant de belles batailles de boules de neige en famille. C'est rare que notre région se couvre d'un manteau blanc plusieurs jours de suite, alors on ne boude pas notre bonheur! (et on s'organise pour aller bosser!)




















J'ai l'impression d'habiter un peu ailleurs!
 Voilà pour janvier, passé dans un souffle, un souffle joyeux!