vendredi 7 juillet 2017

Le cadeau des maitresses

J'ai commencé à m'y pencher début juin. 
J'ai demandé aux enfants de dessiner leur maîtresse en vacances.
J'ai scanné les dessins et je les ai imprimés sur du papier transfert pour tissu avant d'appliquer le tout sur un sac en tissu genre tote bag (acheté cette fois)

J'ai ensuite brodé un petit message "Maîtresse en vacances, ne pas déranger sauf pour le goûter"

Puis les enfants ont confectionné des pots sos cookies et on a collé une jolie étiquette.
Ils ont ensuite rédigé un petit mot avec la recette et qui reprends les notions vues dans l'années qui ont été utiles pour confectionner le cadeau (par ex j'ai pesé les ingrédients en gramme)

Je pensais pouvoir simplement mettre le pot dans le sac mais le pot ne tenait pas debout et du coup la jolie présentation en couche ne tenait plus. il a fallu trouver un plan B

J'ai donc confectionné des furoshikis qui font de jolis emballages cadeaux réutilisables et j'ai imprimé l'entête du site donné ci dessus pour qu'elles aient la marche à suivre;



Et voilà c'était prêt à offrir! les enfants y ont mis tout leur coeur et ca c'est vraiment important pour moi!

Grand succès! :-D

L'an prochain je pense que je partirai sur cette idée là que je trouve géniale mais en l'adaptant pour que les enfants soient acteurs dans la confection du cadeau.

Allez cette fois c'est vraiment les vacances!!

mardi 4 juillet 2017

Cookies surprises au chocolat

Hier soir il me fallait une petite recette rapide pour P(titKo qui avait un goûter avec le cours de Trompette (l'ultime!!)

En farfouillant je suis retombée sur une recette de Tambouille, ce trop chouette blog de mes premières années sur la blogosphère. Il s'est un peu endormi mais les recettes elles, sont toujours accessibles!

Hop là les cookies au chocolat. Ils sont délicisavouricieux et c'est sur j'en referai!

Je n'ai pas enfermé le carré de choco à l’intérieur, j'ai posé un morceau de chocolat de pâques au dessus et appuyé un peu pour qu'il adhère. C'était parfait!

Avouez que pour votre goûter du mercredi c'est parfait non?



samedi 1 juillet 2017

Fin de l'année scolaire


Fin de MS.
Nous partageons l’interrogation de son instit PetitF est-il assez mature pour intégrer la classe de grande section(6 enfants) CP (20 enfants) l’an prochain ?
Réponse lundi mais je pense que la réponse s’oriente plutôt vers le non. Je suis assez partagée car il avance très vite dans les apprentissages mais il n’est pas posé. Son graphisme est assez brouillon encore (je pense que ca ne l’intéresse pas 😉 )
Une année où il peut bouger en relative autonomie sans devoir rester vissé sur sa chaise ça me semble quand même assez réjouissant pour mon petit garçon de 5 ans.
J’espère simplement qu’il ne s’ennuiera pas trop l’an prochain mais son instit est super alors je suis confiante (juste espérer qu’elle ne décide pas d’agrandir sa famille !).

CE1
P’titLa a effectué une année exemplaire. Mis à part le bavardage.
-A votre avis qui des deux gagnerait le plus à être en cours double l’an prochain nous demande l’instit… Nous avons bien notre idée sur la question (quoique les deux en tireraient bénéfice c’est sûr) mais tout dépend de qui assure le cours double et ça évidemment nous n’avons pas pu lui dire !

P’titKo a effectué une année qui allume d’énormes warning dans mon cerveau de maman. P’titKo s’est ennuyé cette année. La maitresse nous l’a dit en Janvier et redit en Juin. Malgré nos tentatives en janvier pour initier une once d’idée de nourrissage intensif de notre loustic atypique, rien n’a été vraiment fait.
Résultat, un enfant qui perturbe la classe. Et des résultats en demi-teinte. P’titKo va trop vite et ne se relie pas. Il fait des erreurs bêtes qui le pénalisent.
La maitresse était une jeune remplaçante, avec une classe très hétérogène et très « vivante » pour rester politiquement correcte.
J’espère qu’il sera dans la classe double niveau l’an prochain et que c’est la maitresse actuelle des CE2 qui l’aura. En attendant je réfléchis à ce qui pourrait correspondre aux besoins de mon enfant. Et je suis un peu perdue.


En attendant ce sont presque les vacances et ça c’est vraiment réjouissant !

vendredi 30 juin 2017

Visite d'une Oasis

Je viens de vivre un déplacement professionnel assez particulier. C'est très rare que je parle de mon travail ici mais il se trouve que j'ai besoin de poser cette expérience quelque part et qu'ici c'est chez moi ;-)

Après deux ans de prestation chez eux, j’ai eu l’opportunité début janvier d’être embauchée dans une très grosse société certes mais qui place l’humain au cœur de son projet.
La mission pour laquelle on me paie consiste à être garante du processus de gestion des incidents IT.
Mais au-delà de cette mission, il y a dans l’entreprise, plusieurs projets transverses qui ne concernent pas directement ma mission mais contribuent à développer le sens et la vision de l’entreprise. d’OasisC’est pour ces projets là que j’ai lutté pour être embauchée. (c’est une longue histoire)

C’est ainsi qu’en avril avec une 15ène de collaborateurs de tous services, nous avons organisé une demi journée intitulée sens et performance qui a réuni les 1000 collaborateurs du site.

Sur ma pause méridienne je participe avec d’autres à un projet  ressource. Les oasis sont des lieux soit de vie soit de ressources voire les deux qui s’inspirent de 5 grandes thématiques et portées par un réseau issu de Pierre Rabhi et du film Demain.
Dans ma société il y a par exemple un projet de jardin potager partagé, une réflexion autour du zéro déchet, des réflexions sur l’arrondi solidaire…



jardin potager en mandala sur le site de mon entreprise
Et une fois par an des visites inspirantes. Je n’ai pas pu participer à celle qui a eu lieu l’an dernier où 20 collaborateurs avaient notamment découvert les Amanins mais j’ai fait partie du voyage cette année.
Nous avons été accueillis le temps d’une journée au hameaudes buis en Ardèche. Le hameau des buis est un écovillage autoconstruit de 20 logements autour d’une école alternative. L’histoire de ce lieu est passionnante et cette visite très documentée nous a permis de découvrir une utopie devenue réalité. J’y ai appris notamment tout un tas de choses sur la gestion de l’eau, de la maximisation de la ressource solaire, et de l’éco construction en paille.
Le soir nous avons dormi dans le gite géré par le hameau. Ce fut une soirée suréaliste dans la cuisine de ce gite à écouter mon directeur général, un homme assurément très humain et assez visionnaire nous raconter son parcours professionnel à la lumière de ce que nous avions pu vivre plus tôt dans la journée.
acceuil de l'école



Visiter ce site a été très questionnant pour moi. Ce ne sont pas des babas cool avec des plumes dans les cheveux. Ils sont très pointus sur le traitement des eaux usées, leur mode de vie par essence ne génère que peu de déchets et en même temps ils utilisent du papier alu, du cellophane… Ca me renvoie aussi à mon propre habitat, à ce que je possède…
La liberté de chacun qui parait immense (surtout celle des enfants) est en même temps très encadrée. Tout est écrit. Et dans ce cadre posé partagé et connu de tous il y a une très grande liberté. Les règles de gouvernance par consentement sont pour moi une approche à creuser (il y a un mooc en cours !)

Je trouve ca inspirant tant pour ma famille que pour ma vie professionnelle.
Entrapercevoir cette école en fonctionnement me questionne évidemment beaucoup sur ce que je propose à mes propres enfants (sans pour autant être complètement en phase avec ce que j’ai pu en voir)
Je repars inspirée par le jardin potager.
Tout n’est pas rose pour autant dans ce hameau. Et viennent remettre en question des idées qui paraissaient bonnes (par ex la mutualisation d’outillage électroportatif pose la question de la casse due à un mauvais usage)

Le lendemain nous nous sommes rendus dans une « graine » d’oasis Serendip conçue autour d’une forêt comestible (en cours de construction) Le projet connait quelques difficultés structurelles et est évidemment bien moins avancé et cadré et organisé que le hameau des buis puisqu’il est plus jeune. Mais ils ont une réflexion très intéressante sur la permaculture qui dépasse largement l’association des plantations.
Ce projet de forêt comestible : 6 niveaux de plantation, penser le maraichage non pas en 2 D mais en trois dimensions est très inspirant.
Il y a aussi un potager en forme de mandala de 35 m de diamètre…

Il y a dans ce dernier lieu des interactions intéressantes qui vont certainement pouvoir se créer avec une partie de nos activités. Interaction qui pourrait leur apporter une aide concrète (chantier solidaire entre autres) et nous permettre de proposer des moments de cohésion d’équipe d’une part et de cheminer dans nos questions de sens d’autre part.

Il y a dans ces deux lieux une très grande ouverture et une grande acceptation de chacun, jusqu’au voisin qui ne comprends rien à rien à ces drôles d’oiseaux « Ne pas être contre, mais faire avec »

Pendant 3 jours nous avons mangé très simplement des repas délicieux cuisinés avec générosité et des produits locaux. Miam… Un régal !

Outre des pistes importantes et intéressantes pour ma vie pro et mon implication sur les projets transverses de l’entreprise, je rentre pleine d’élan pour continuer à cheminer en famille dans un mode de « gouvernance » toujours plus partagé. Mais j’en reparlerai !

jeudi 22 juin 2017

Le printemps au jardin

Voilà que déjà le printemps a filé et que l'été s'est bien installé, sans attendre d'ailleurs le calendrier!

Chaque hiver il me vient une crainte. Alors que plus un habitant ne met un sabot dehors je crains que mes enfants n'aillent plus jouer dans ce terrain de jeu merveilleux.
Mais chaque printemps c'est pareil, les jours qui rallongent et la température qui remonte font délaisser playmos et autres jeux d’intérieur pour de folles heures au milieu de notre "forêt"

Outre le temps qui a été globalement très plaisant j'ai beaucoup aimé ce printemps ci. Les chantiers de l'an dernier portent leurs fruits! Et ça c'est vraiment super! Voir que les efforts de l'an dernier ont façonné un peu l'espace et que les petits plans prennent de la vigueur une année après l'autre!
Cette année, il y a d'abord eu le chantier grille en fer forgé. Cette vieille grille avait bien besoin d'un coup de frais. C'est un vrai travail de bénédictin et je n'ai pu faire qu'une couche sur les 2 prévues mais alors que tout les invités me demandaient si je comptais m'en séparer, je n'ai depuis lors que des compliments!

Nous avons ensuite semé de la pelouse. Qui a bien poussée! Et terminé de poser les pierres qui nous permettent de sortir du salon les pieds au sec.

Quelques plantations fleuries plus tard la première partie de notre jardin a pris un petit air suranné qui me plait beaucoup. Les couleurs se renouvellent, et le chèvre feuille participe par son odeur au charme de l'endroit. 

Les semis de tomate sont maintenant en terre depuis plus d'un mois et poussent tranquillement. 
Le poirier qui a été si généreux l'an dernier donnera encore une bonne récolte.



 Au potager, il y a des réussites en germe et des ratés... c'est l'humble métier qui rentre...

Cette année nous avons eu des cerises! (l'an dernier le vent avait tout fait tomber avant qu'elles ne soient mures!)



L'un des groseilliers est mort et les nouveaux plantés cet automne ne sont pas encore prolixes mais j'y crois! ( et on a pu aller cueillir des groseilles chez des amis! 1,8kg attendent que je les réduise en gelée! miam!)


cueillir puis... égrener! c'est un travail pour les petites mains!



Les framboises nouvelles donnent le meilleur d'elles mêmes!

La prairie fleurie semée l'an dernier ressort en partie, fleurs imprévues et spontanées! L'Arbre a maintenant une guirlande de fanions et bientôt une guirlande lumineuse, grâce à PapaKo qui enterre mètre par mètre une grosse gaine pour emmener l’électricité jusque dans l'abri au fond du jardin! 

 Bref, nous sommes toujours aussi bien dans notre jardin, qui de plus en plus est le reflet de ce que nous sommes tous les 5, ça part un peu dans tous les sens, il y a un grain de folie et pas mal de créativité, il y a des succès et quelques ratés, des essais, et pas mal de projets!

Piratage de liste de courses




J'ai pris un PetitF en flagrant délit de piratage de liste de course... Vous noterez qu'à part "GATO" tout le reste est très sain! 
Notez qu'il n'est pas le seul à avoir piraté ma liste! P'titLa est aussi passé par là (mais je n'ai pas réussi à le prendre en flagrant délit!) malheureusement je n'ai pas trouvé de "Petit robot"

Tout ceci m'amène une réflexion: Oh! Donc PetitF est gaucher! Figurez vous que jusqu'à peu j'en doutais! (d'ailleurs je crois qu'il colorie encore de la main droite ;-)


Et une autre réflexion PetitF est entré en écriture, de manière assez spontanée et de manière très montessorienne ce qui me plait beaucoup ;-)

jeudi 15 juin 2017

magnifique, merveilleux, fantastique!

C'est P'titKo qui planche aujourd'hui sur son évaluation des synonymes mais PetitF a bien compris la notion.
C'était hier dans le jardin. Il vient me chercher tout excité:
-Maman il faut que tu viennes voir tout de suite! Je suis content! C'est extraordinaire! C'est magnifique! Viens, je te dis! Tout de suite!

Je m'exécute et le voilà qui m'emmène par main jusqu'à nos semis de haricots.
-Regarde! Tu vois? C'est merveilleux! Ca pousse!

Effectivement, on peut voir de toutes petites pousses encore enroulées, prémices de plants de haricots.

PetitF 5 ans observateur attentif de la nature :-D


mardi 13 juin 2017

Je demande un R!

Au petit dej, on révise la dictée du lendemain.
alors,.... Facteur
P'tiLa s'y colle: "F" "A" fa... "C" TEU! silence... j'attends de voir si la suite vient quand une petite voix s'exclame "R!"

Eclat de rire général, oui PetitF! c'est ca! à la fin de facteur il y  a un R!

M'est d'avis que ce p'tit gars là saura lire avant la fin de la grande section.

lundi 12 juin 2017

des p'tits oeufs des p'tits oeufs toujours des p'tits oeufs!

Tout a coup, plus un œuf dans le poulailler. 
Un jour, deux, une semaine... j'ai d'abord cru que c'était la chaleur.
Complètement coulée par le quotidien au mois de mai, je n'ai pas fait grand chose d'autre que de constater, jour après jour l'absence d’œufs.
J'ai pris le temps un soir de nettoyer le poulailler (des fois qu'elles fassent une grève de la ponte face à l'état de leur logis) pas plus de résultat.

Alors j'ai racheté des œufs. Beaucoup (trop) 18 œufs...
Et puis profitant d'un mercredi  un peu plus tranquille, j'ai passé un peu de temps chez les poulettes. Couper les ronces, arracher le lierre... et tout à coup surprise!
J'ai découvert le pot aux œufs!
Un, deux, trois, 5, 10... 18 œufs!

Voilà voilà!! Depuis que j'ai nettoyé les poulettes re-pondent dans leur logis! et moi j'ai 36 œufs à utiliser! 
A nous les gaufres, crêpes et clafoutis!

Astuce: pour savoir si un œuf est encore consommable, il suffit de remplir un saladier d'eau froide et de jouer à flotte ou coule (c'est très montessori finalement!)
S'il coule tout va bien, s'il flotte il sera mieux dans la poubelle que dans votre assiette!

Allez je vous laisse, ce soir c'est crème brulée ;-)

mardi 30 mai 2017

Bilan des activités extra scolaires des enfants

Voici que déjà sonne l'heure des réinscriptions aux activités pour l'an prochain. Mais avant cela voyons un peu ce qu'à donné cette année qui s'annonçait chargée!

Le bilan est positif à tous points de vue.

P'titKo qui a trompette le mardi soir, solfège tout le mercredi matin et rugby l'après midi jusque 16h s'est montré très courageux.
Courageux d'aller jouer au rugby quelque soit le temps
Courageux de quitter la maison dès 9h30 pour aller au solfège. Même en 2017, le solfège reste rébarbatif... :-(
Il s'est éclaté au rugby. C'était l'activité la plus contraignante pour moi (20 min de route aller) mais je n'ai jamais hésité quand j'ai vu combien mon petit garçon s'est réalisé dans ce sport. Il n'a pas pu faire autant de match qu'il l'aurait voulu (nos samedis sont souvent bien occupés) mais il a fait de réels progrès. Il a sens du jeu, fait de belles passes arrières, évite l'adversaire, fonce dans la mélée et plaque comme un chef ;-)
Coté solfège, il s'est accroché, n'a jamais rechigné à faire ses devoirs, et a eu un vrai déclic à la sortie de l'examen qui s'est très bien passé. Il voit aussi l’intérêt qu'il en retire en instrument, où de même il a fait une très belle année.
Je passe du temps presque chaque matin a l'aider à répéter mais les résultats sont là. Il aime son instrument, prend plaisir à en jouer et à jouer devant un public conquis (ses grands parents) Nous commençons à pouvoir jouer ensemble de petits duos!

P'titLa avait choisi judo puisqu'il n'y avait plus de place en gym. Il y a eu un petit creux au milieu de l'année lié à un changement de prof mais là il prépare son passage de ceinture et est très motivé! Il retrouve des enfants du centre de loisir et s'y fait des amis.
Il fait aussi de la poterie en fin d'après midi le mercredi. Le prof est un peu space mais P'titLa apprécie cette activité créative Il est très fier de revenir avec ses créations!
Ses activités lui laissent pas mal de temps libre pour jouer avec ses chers playmobil. Il ne pourrait pas avoir l'emploi du temps de P'titKo. Il a vraiment besoin de temps pour lui, pour jouer. A un moment donné j'ai presque pensé lui proposer de ne pas reprendre d'activité l'an prochain pour lui offrir une plus grande plage de jeu. Mais je crois qu'en veillant à l'équilibre des activités et temps libre, il est content de se réaliser en dehors de la maison.

PetitF lui, fait de l'éveil musical. Ca rentre pile poil dans le temps de conduite au rugby. Ainsi il s'évite 40 min de voiture. Ça tombe bien. J'ai souvent du le pousser pour y aller mais il en est toujours ressorti ravi. 

Quant à moi, j'ai finalement aimé cette année chargée. Oui je n'ai pas eu beaucoup le temps de respirer et nous n'avons pas pu bricoler comme nous en avions l'habitude. 
Mais j'ai eu une heure en tête à tête avec petitF en fin de matinée et c'était un moment simple et agréable. 
Les allers retours au rugby avec les 2 grands puis que P'titLa ont été l'occasion de réviser les leçons mais aussi de belles discussions entre grands.
Ne pas avoir tous les enfants en même temps change la dynamique familiale et permet aux frangins de mieux profiter les uns des autres.

Coté transport, cet hiver j'ai plus facilement pris la voiture mais aux beaux jours nous avons repris les vélos avec plaisir. Je trouve que globalement nous avons vraiment le réflexe transport doux.

Enfin, et ce n'est pas la moindre des avancées, cette année les enfants ont appris à rester seuls un petit moment à la maison. Pendant que je conduisais l'un ou l'autre à une activité (sauf le rugby c'est trop long) Au début de l'année c'était impossible pour eux. Ca m'a valu des départs précipités avec la moitié des effectifs grognons, des colères et autres frustrations.
et puis ils ont vu le bénéfice à rester à 2 à jouer pendant que j'effectuais l'aller retour avec l'enfant concerné.Et ca c'est pour moi une belle avancée. Je suis fière de mes enfants.

lundi 29 mai 2017

Nos jolis week-end de mai #3 Hollande à Vélo#2

L'an dernier nous étions partis à l'initiative d'amis au Nord d'Amsterdam pour 3 nuits de camping et de vélo.



 Cette année, suite à la lecture de cet article, j'ai eu envie d'aller découvrir la Zeeland (à 2h seulement de chez nous)
Comme c'est plus sympa à plusieurs, j'ai fait signe à la marraine de PetitF qui a 3 garçons d'ages similaires aux nôtres

Je vais commencer à croire qu'il ne pleut jamais en Hollande! Nous avons eu (mais en France aussi je crois) un temps estival!

Nous logions dans un petit camping qui avait accès à la piscine du complexe d'à coté (au cas où nous aurions eu mauvais temps) les enfants ont toujours trouvé un peu d’énergie pour finir la journée à la piscine en rentrant de nos randos vélo.

Nous avions prévu des barres de tractage pour nos deux 5 ans, histoire que la belle histoire ne devienne pas un cauchemar ;-)
Après un retour d'expérience plus que mitigé sur la trailgator (très vite le vélo enfant se retrouve à faire un angle de 45° avec la route et le vélo tracteur...), nous avons pu voir à prêter une trail angel. (deux points d'accroche, ca tient plutôt pas mal et il est possible de décrocher le vélo quand l'enfant veut rouler seul, ce que PetitF a fait sur plus de 10 kms chaque jour)

Le meilleur système étant encore le follow-me mais à 250€ ca faisait cher le week-end!
Une autre option aurait été de louer des tandems parent enfant mais comme nous en avions besoin de deux et qu'on n'était pas surs de la dispo, nous avons abandonné l'idée.
Voilà pour la parenthèse technique.

Bref, une fois tout le monde équipé et la tente montée, nous avons commencé par une petite mise en jambe de 26 km le long de la digue, jusqu'à un moulin où nous avons fait demi tour.

Le lendemain, nous avons fait une boucle de 43 km passant par Domburg une ville balnéaire très chic avec un très bon fish and chips et une super belle plage où les enfants se sont baignés.

Nous avons ensuite repris la route jusque Veere où nous avons eu le temps d'avaler une glace avant de prendre le dernier bac pour rejoindre la presqu'ile de notre camping (heureusement car il nous aurait si non fallu faire 12 km de plus et je pense qu'on aurait eu du mal à ramener tout le monde à bon port)
Prendre le bateau avec les vélos c'est vraiment très rigolo et le capitaine a même fait conduire les enfants ce qui a suscité bien des vocations ;-)
Le soir nous n'avons du bercer personne!

Samedi, nous sommes retournés à Veere en passant par la digue, pause d'une heure pour jouer au sable et faire du cerf volant. Nous avons pris le temps de visiter à pied ce charmant bourg. Je suis sous le charme de ces villages hollandais. Tout est propre et coquet, on a l'impression que les peintures ont été refaites le mois dernier, les jardins n'ont rien à envier aux jardins anglais bref c'est très agréable. L'aller retour nous a fait faire 28 km

Dimanche, après avoir replié notre campement, nous avons fait un dernier petit tour, histoire de dépasser les 100 kms cumulés :-) avant de pic niquer et reprendre la route en voiture cette fois vers le sud.

PetitF s'est endormi sur son assiette à 19h30 dimanche soir ;-)

Ce fut un très bon week-end, c'est vraiment sympa de partir avec une autre famille, on se partage la préparation des repas et les enfants sont entraînés par l'effet de groupe.
Mieux vaut avoir quelques rudiments d'allemand car rien n'est en français (mais avec anglais et allemand on s'en sort très bien)

La Hollande est vraiment adaptée au vélo. Des pistes cyclables partout super bien fléchées et c'est très plat. Les voitures vont vraiment très attention, les autres vélos en revanche beaucoup moins... (le danger venait donc des autres deux roues plus que des voitures peu nombreuses!)

Nos enfants sont étonnants et endurants! Et quelle fierté de se dire qu'on a roulé 110km à vélo! Voilà qui contribue à construire le gout de l'effort et la confiance en soi!


dernière info technique: il existe un atlas des pistes cyclables, il s'appelle ANWB FietsAtlas nederland. Je l'ai trouvé dans une librairie du voyage.

C'est sur l'an prochain on recommence!

Nos jolis week-end de mai #2 La mer en famille

C'est suite à une mutation à Quimper ratée que mes parents frustrés ont décidé d'acheter une petite maison à la mer. J'avais 14 ans et nous avons atterri sur la cote d'Opale.
Une petite maison basse de pécheur en plein pied à 800 m de la plage avec un jardin.
Cette petite maison est le point d'ancrage de souvenirs doux, même dans les moments les plus sombres.
Mes enfants aiment autant que moi cet endroit et nul part ailleurs que là j'arrive si bien à poser mes valises et à me ressourcer.

A Noel, avec des airs de conspirateurs mes parents nous ont annoncé qu'ils nous invitaient tous à Fort Mahon pour les 60 ans de maman. J'avoue, sur le coup j'ai été décue. Je m'attendais à quelque chose de plus exotique.


Nous avions préparé quelques surprises pour célébrer ma maman et nous nous sommes tous retrouvés dans la grande maison sur la digue louée pour l'occasion.
Je n'ai plus trouvé que c'était une mauvaise idée

Les enfants ont fait de la trotinette sur la digue pietonne, sont partis à la plage pendant que nous terminions le café.


Nous avons joué au rugby et construit un fort contre la mer.
Fait une grande balade les pieds dans l'eau et pris des apéros.


Nous n'avons rien fait d'extraordinaire, mais tout avait le gout particulier des histoires familiales qui s'écrivent une fois de plus face à cette mer que nous aimons tant.

si vous cherchez un super gite pour 15 personnes, c'est ici






lundi 22 mai 2017

Nos jolis week-end de mai #1 La Bourgogne

Nous voulions passer le week-end en Hollande avec mon frangin mais nous n'avons pas trouvé de  logement adapté alors nous avons bifurqué en Bourgogne.

3 jours à la campagne, de jolies balades dans les vignes et le long des canaux.
Observer un bateau passer une écluse, se perdre dans le parc du château.
Dormir dans un gite incroyable, les 5 cousins sur la mezzanine (pas de grasse mat comme c'est étonnant!)




Et le clou du déplacement, une journée sur la construction du château de Guedelon.
Il a fait beau et nous avons passé la journée sur le chantier. Nous y étions déjà allés il y a quelques années, mais comme le chantier avance c'est intéressant d'y retourner! Les enfants ayant grandis ils en ont encore plus profité que la dernière fois. 





Nous avons fait le tour de tous les artisans, les aînés ont posé tout un tas de questions pertinentes, et mes petits chevaliers en sont repartis des étoiles plein les yeux!

Nous avons observé le forgeron forger tous les outils nécessaires au chantier, jusqu'à la boucle de ceinture du collègue

Les maçons ont manipulé la cage à écureuil, l’ancêtre de la grue sous nos yeux

On a pu voir les pierres extraites de la carrière (6 tonnes en une journée!) passer sur le poste des tailleurs de pierre

Le bûcheron a transformé un tronc en poutre à la hache

La vanneuse fabrique les paniers utilisés pour monter le mortier par les maçons, comme elle avait de l'avance elle était en train de fabriquer un adorable nichoir que nous avons ensuite acheté pour notre jardin!

Nouveauté: à quelques centaines de mètres, un moulin à eau permet de moudre la farine qui est ensuite transformée en pain dans la cuisine du château.

Nous avons aussi vu l'atelier de teinture végétales et le cordier ce qui nous a donné envie de fabriquer nos propres cordes. Nous avons teint de la laine avec des pelures d'oignons puis nous les avons tournées pour fabriquer des cordelettes! Succès garanti auprès des enfants!


Nous y retournerons c'est sur! Je ne peux que vous recommander la visite (@Elsa)
Du coté des adultes nous avons été touchés par l'atmosphère tranquille et paisible qui se dégage. Tous font des métiers physiquement difficile mais tout se fait avec beaucoup de présence à la tâche, de tranquillité. Tellement loin de nos rythmes habituels. J'en suis ressortie très apaisée de les avoir vu travailler!

vendredi 19 mai 2017

Le dictionnaire

Dans notre cuisine, sur le rebord de la fenêtre il y a, outre tout un tas de bazar que j'essaye de supprimer semaine après semaine mais qui revient toujours et encore, un dictionnaire Bob Junior et une "encyclopédie" ou plutot, un Méga Junior, récupéré des cousins. Le même que celui que j'avais quand j'étais enfant. (vous aussi vous l'aviez dans votre biblio?)

La dernière fois, nous étions à table (c'est là que beaucoup de discussions sciento-philosophiques se passent chez nous) et nous discutions de la taille du soleil (combien de fois plus grand que la terre?)
Quand tout à coup, PetitF quitte la table d'un air décidé.
-Où vas tu encore PetitF?
-Je vais chercher le dictionnaire!

Voilà voilà....PetitF a 5 ans et a compris que quand on se pose une question, les livres ça sert à y répondre (même si c'est finalement l'encyclopédie que nous avons consulté)! Et là je me dis que je ne suis pas une trop mauvaise maman!

lundi 15 mai 2017

5 ans avec les copains

5 copains de l'école et 2 cousins. 8 enfants de 5 ans preux chevaliers ou jolies princesses prêts à en découdre.
Le temps qui, n'est pas beau mais pas pluvieux et 2h30 pour s'amuser.

Nous avons réorganisé le salon pour faire de la place et pouvoir envisager un repli rapide si besoin.
Je n'ai pas rangé ma guitare j'aurais du... 

Poser le décor
"Le terrible dragon blanc à queue jaune a dérobé le trésor du chevalier PetitF (ohhh de consternation de mon public) 
Il ne peut plus payer le boulanger, le charpentier, le fermier, la révolte gronde et la paix est menacée.
Etes vous prêt à l'aider pour le retrouver? (Ouuuiiiii enthousiaste des chevaliers et princesses!)
Le dragon a laissé des épreuves qui vont vous permettre de gagner les ingrédients pour faire une potion magique pour endormir le dragon!
Il vous faudra être très courageux faire preuve d'audace et d'adresse! 
Bon courage!"

Yeux pétillants de l'assemblée et lancement de l'atelier confection de couronnes. (On ne va pas partir affronter le dragon la tête nue!)
(découpées dans du carton souple, mise à disposition de gomettes)


Puis passage de la porte du chateau

Suivi de différents petits jeux
Lancer des boules de cotillon à la sarbacane sur un dragon
Chercher des pierres précieuses cachées dans un saladier de sable les yeux bandés
Tir à l'arc
frapper un ballon de baudruche avec une épée
...



 A chaque fin de jeu ils remportaient un ingrédient (coquillage magique, larme de lune (vinaigre blanc) poudre de perlimpimpin (bicarbonate) sang de dragon (colorant rouge))

On s'est ensuite approchés tous ensemble du dragon: un gros ours en peluche déguisé en dragon) qui tenait dans ses pattes le tresor...
Il grognait...

On a vite fait demi tour, puis on a préparé la potion (mettre le vinaigre en dernier) en faisant mélanger les enfants entre chaque ingrédient. Au moment de mettre le vinaigre ca mousse et ça pétille! Grand succès!
Le dragon n'a pas résisté à la potion et nous avons pu récupérer le trésor. 
Ne restait plus qu'à tirer sur les ficelles pour trouver celle qui ouvrira le coffre (sucettes et bracelets qui brillent dans la nuit)

Gateau, cadeaux puis trampoline ou coloriages pour profiter de la fin d'après midi!






















Conclusion
Le thème leur a bien plu et ils ont bien accrochés à l'histoire
8 enfants de 5 ans c'est mignon mais bruyant et volatils...
Avec des enfants jeunes, 1h de jeux c'est bien. Ensuite prévoir quelques jeux libres et coloriages. Ca permet de ne pas lasser et de ne pas s'épuiser à maintenir tout le monde concentré. (Le trampoline a été trés apprécié!)