jeudi 26 juin 2014

J'ai lu... TV Lobotomie

Il y a quelques temps j'ai terminé TV lobotomie: La vérité scientifique sur les effets de la télévision de Michel Desmurget. (ed Max Milo)

Je n'avais pas besoin d'être convaincue qu'il y a dans la vie bien mieux à faire que de regarder la télé, mais je ne m'attendais pas à ce que les effets soient si importants. 
Je dois dire aussi que la 4ème de couverture me paraissait tellement alarmiste et exagérée que j'ai failli reposer le livre sans l'ouvrir. J'ai finalement tenté l'introduction, (qui est déjà si dense qu'elle fait un chapitre à elle seule) et je n'ai pas pu m'arrêter.

J'ai aimé à la fois le style, incisif percutant et régulièrement sarcastique, le fond (et les nombreuses références et renvois) et la forme. Vraiment, ça se lit comme un roman, on apprend plein de choses, et ça pose de vraies questions de société.

La lecture de cet ouvrage me conforte dans le choix de limiter un maximum l'accès aux écrans de mes enfants. Car figurez vous que parfois, je doute. Quand des gens proches et à priori raccord avec mes valeurs éducatives me disent "Oh mais toi tu es un peu extrémiste avec la télé" je finis par douter du bien fondé de mes restrictions. Après cette lecture, je ne doute plus!
J'ai aussi découvert tout ce qui pouvait passer comme messages subliminaux à travers les films et dessins animés, même sortis du contexte de programme télé. Et combien, même en le sachant et en étant vigilant au message véhiculé par l'image on se fait "avoir". Je serai donc encore plus vigilante à l'avenir lors je sélectionnerai un dessin animé à montrer aux enfants (le dernier remonte à Noel, où nous nous sommes offert une séance de cinéma à la maison en famille devant le livre de la jungle, les grands en parlent encore :-)


Je ne peux que vous encourager à le lire (mais si ça fera une très bonne lecture sur la plage cet été!) 

Je vous recopie ci dessous la 4ème de couverture:

Sophie, 2 ans, regarde la télé 1 heure par jour. Cela double ses chances de présenter des troubles attentionnels en grandissant.
Lubin, 3 ans, regarde la télé 2 heures par jour. Cela triple ses chances d'être en surpoids.
Kevin, 4 ans, regarde des programmes jeunesse violents comme DragonBall Z. Cela quadruple ses chances de présenter des troubles du comportement quand il sera à l'école primaire.
Silvia, 7 ans, regarde la télé 1 heure par jour. Cela augmente de plus d'un tiers ses chances de devenir une adulte sans diplôme.
Lina, 15 ans, regarde des séries comme Desperate Housewives. Cela triple ses chances de connaître une grossesse précoce non désirée.
Entre 40 et 60 ans, Yves a regardé la télé 1 heure par jour. Cela augmente d'un tiers ses chances de développer la maladie d'Alzheimer.
Henri, 60 ans, regarde la télé 4 heures par jour. René, son jumeau, se contente de la moitié. Henri a 2 fois plus de chances de mourir d'un infarctus que René.
Chaque mois, les revues scientifiques internationales publient des dizaines de résultats de ce genre. Pour les spécialistes, dont fait partie l'auteur, il n'y a plus de doute : la télévision est un fléau. Elle exerce une influence profondément négative sur le développement intellectuel, les résultats scolaires, le langage, l'attention, l'imagination, la créativité, la violence, le sommeil, le tabagisme, l'alcoolisme, la sexualité, l'image du corps, le comportement alimentaire, l'obésité et l'espérance de vie.

Ces faits sont niés avec un aplomb fascinant par l'industrie audiovisuelle et son armée d'experts complaisants. La stratégie n'est pas nouvelle : les cigarettiers l'avaient utilisée, en leur temps, pour contester le caractère cancérigène du tabac...
Biographie de l'auteur
Michel Desmurget est docteur en neurosciences. Après avoir fréquenté plusieurs grandes universités américaines (MIT, Emory, UCSF), il est aujourd'hui directeur de recherche à l'INSERM. Il est l'auteur de Mad in USA (Max Milo, 2008).


5 commentaires:

  1. C'est très intéressant ! merci pour la référence.

    RépondreSupprimer
  2. je ne connaissais pas ce livre ... moi aussi je fais partie des extrémistes (j'ai l'habitude maintenant) : pas de télé chez nous, juste un écran de tablette où je peux sélectionner ce que je veux (jeux, livres animés ou dessins animés) et donc zéro publicité! Elles ont le droit de regarder un dessin animé de 20mn à 30mn 2X par semaine et de jouer à un jeu éductaif 2x par semaine. Nawel qui a 4ans et demi réclame de temps à autre un dessin animé mais ne m'a jamais parlé de télé et je suis très fière d'avoir tenue le coup!

    RépondreSupprimer
  3. La différence sur les dessins d'enfants est particulièrement impressionante! Chez nous, ils regardent un peu la télé mais avec beaucoup de modération et de contrôle de ma part. On a de la chance d'avoir Cbeebies, une chaine de télé de la BBC ciblée pour les moins de 6 ans avec programmes éducatifs très bien faits et aucune publicité. Quand je vois ce qui passe sur Gulli par exemple chez ma mère, j'apprécie la différence! On aime bien aussi regarder des films tous ensemble avec pop corn fait-maison ;-) Ils jouent aussi parfois sur la tablette, 30 minutes grand maximum et encore une fois, c'est moi qui choisit...

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,

    Quand j'ai vu votre article sur ce livre (que je ne connaissais pas), j'ai eu envie de le lire.
    J4ai commencé mais je n'ai pas encore terminé.
    C'est très intéressant et effrayant !
    Je me passerais bien de télévision mais mon mari adore le foot et ne loupe aucun match.
    En dehors de cela, la télé n'est quasiment jamais allumée.
    Mes enfants ne la regardent pas. Ils préfèrent sauter, courir, dessiner,....Ils sont plein de vie :-)
    En revanche, j'ai beaucoup d'élèves qui la regardent et qui en ont une dans leur chambre. Et je suis tout à fait d'accord pour dire qu'ils n'arrivent pas à être attentifs et qu'ils n'ont aucun goût pour l'effort. Heureusement ce n'est pas le cas de tous !
    Merci de m'avoir fait découvrir ce livre :-)
    Bel été.
    Amélie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Amélie, bienvenue et merci pour ton retour!

      Supprimer